le cheval chez les Celtes

chaval de stanwick 01

Pour la plupart des peuples de l’Antiquité, le cheval est le seul moyen de transport, très présent dans l’agriculture et indispensable aux guerres.

Mais la relation qu’entretiennent les Celtes avec le cheval va plus loin. Il est un symbole puissant dans toutes leurs représentations artistiques et religieuses, probablement le symbole du monde terrestre, au pied de l’Axis Mundi ou quand il tire un char portant un globe doré.

Dès lors, il devient un des acteurs principaux de ce bestiaire aux allures fantastiques qui jouent des scènes encore peu compréhensibles, mais fascinantes.

J’étudie principalement les représentations du cheval sur les monnaies, datant du IIIe, IIe et Ier siècles avant J.C., des tribus du continent ou des îles britanniques.

Le cheval est représenté sous de multiples formes, de façon figurative et de façon abstraite. Les styles varient d’une tribu à l’autre : postures, éléments qui l’entourent, encolures, ornementations etc… Il porte des cornes de bouc, une queue en bois de cerf, il a le museau en forme de bec d’oie ou en feuilles, il est aussi ailé ou marin.

Les thèmes sont particulièrement riches quand il s’agit du cheval, les déclinaisons innombrables !